Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

ET C'EST PAS FINI

ET C'EST PAS FINI et GUINON en Centrafrique « Les jeunes ne s'intéressent pas à la politique... Ils arrêteront de s'abstenir quand ils vieilliront... »

APPEL DE LA SOCIÉTÉ CIVILE AUX CONSEILLERS NATIONAUX (CNT)

APPEL DE LA SOCIÉTÉ CIVILE AUX CONSEILLERS NATIONAUX (CNT)


En mars 2014, l’Angola à fait un don de 10 millions de dollars à la République Centrafricaine.


Mais, l’acheminement de ce don n’a pas suivi le circuit bancaire du trésor public..


Dans le but de rendre transparente la gestion de ce don, Conseil National de Transition (CNT),


parlement provisoire, dans son rôle de représentant du peuple a interpellé le Gouvernement


de Mahamat Kamoun ainsi que Madame la Présidente de la Transition qui ont fait des


déclarations incohérentes qui n’ont convaincu ni la Communauté Internationale, ni les


Centrafricains qui réfutent toute politique de prédation et de l’impunité.


Après avoir exprimé la nécessité de la création d'une commission d'enquête parlementaire


sur l'utilisation d'une partie de ce don angolais par l’exécutif, le CNT a décidé le 29 octobre


2014 de surseoir à cette démarche sans autant fournir des motifs valables relatifs à la décision


de suspension de la mise en place de cette commission.


Fort de ce constat, les représentants de la société civile, soucieux de justice, de paix, de bonne


gouvernance et surtout d’impunité zéro, demandent et exigent en urgence au CNT de rendre


publique sous 48h un communiqué instituant la mise en place d'une commission d'enquête


parlementaire afin de toute la lumière soit faite sur l'utilisation de ce DON.


Nous condamnons énergiquement toute tentative d’institution de l’impunité à perpétuité en


République Centrafricaine. Compte tenu de la gravité qui découle de cette décision de


suspension de la mise en place de cette commission, nous donnons un délai de 48h aux


Conseillers Nationaux de prendre leur responsabilité devant l’histoire de la République.


Passé ce délais, nous nous réserverons le droit de prendre notre part de responsabilité


Fait à Paris, le 03 novembre 2014


ONT SIGNE :






Animateur du CNC et waAza : Coordonateur Général du Collectif « Touche pas à ma Constitution »


Jean -Pierre MARA Godfroy -Luther GONDJE- DJANAYANG


Président de DEBOUT POUR LA CENTRAFRIQUE


Philippe MAKOUNDJI


Ampliations


A son Excellence Denis Sassou Guesso, Médiateur international dans la crise centrafricaine,


A son Excellence Monsieur le Président de la République d’Angola,


A son Excellence Madame la Présidente Cheffe de l’Etat de la Transition , RCA


A son Excellence Monsieur le Président du Conseil National de Transition, RCA


A son Excellence Monsieur le Premier ministre Chef du Gouvernement de Transition, RCA


A son Excellence Monsieur l’ Ambassadeur de France en RCA


A son Excellence Le Représentant de l’Union Européenne en RCA,


Au Représentant spécial du Secrétaire Général des Nations Unies en RCA.

Article précédent Article suivant
Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article