Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

ET C'EST PAS FINI

ET C'EST PAS FINI et GUINON en Centrafrique « Les jeunes ne s'intéressent pas à la politique... Ils arrêteront de s'abstenir quand ils vieilliront... »

La peur, qu'est-ce que c'est?

La peur, qu'est-ce que c'est?

-C'est quoi ? La peur est l?une de nos six émotions fondamentales définies par Darwin et admises depuis par l?ensemble de la communauté scientifique. Au même titre que la joie, la tristesse, la surprise, la colère et le dégoût. Paul Ekman a prouvé par la suite que chacune de ces six émotions revêtait trois caractéristiques immuables : elles sont innées, ressenties par tout le monde et reconnues par tout le monde.

-A quoi sert-elle ? D?une manière générale, les émotions ont une fonction évolutive. La peur, elle, permet à l?individu de s?adapter et de survivre dans son environnement. En ce sens, elle joue un rôle protecteur permanent. Elle est aussi un accélérateur d?expérience (nous mémorisons mieux ce qui nous effraie). Elle permet enfin d?entrer en communication avec autrui, parce qu?elle suscite l?empathie. Quelqu?un d?effrayé éprouve le besoin d?être rassuré.

-Quels symptômes ? La composante physiologique de la peur est multiple. Ses symptômes peuvent aussi se cumuler : augmentation de la pression artérielle, accélération du rythme cardiaque, décharge d?adrénaline, chair de poule (héritage animal où il s?agit d?effrayer en paraissant plus " gros "), baisse de la température externe et? remontée des organes génitaux pour les hommes (une protection inconsciente des précieux attributs !). Sur le plan comportemental, l?homme apeuré aura le choix entre trois options : la fuite, la lutte, la stupeur. Mais le choix entre ces trois attitudes sera instinctif. On ne réfléchit pas et heureusement, car sinon cela pourrait nous être fatal. En fait, l?amygdale agit comme une barrière naturelle en mettant sur " off " le cortex préfrontal. Au travail, la peur peut se manifester par une altération du jugement rationnel.

-Une ou plusieurs peur(s) ? On distingue deux types de peurs : les naturelles et les culturelles. Les premières font partie de notre héritage génétique. Chacun les a intégrées dans son bagage psychologique (sang, bêtes féroces, eau, inconnus?) Certaines sont d?ailleurs spécifiques à chaque âge de l?individu : les monstres pour les touts petits, le " noir " pour les enfants? Les secondes sont le fruit du contexte et de l?environnement. Elles sont liées à des époques. Autrefois, c?était la fin du monde, la peste ou les loups-garous. A présent, ce serait plutôt le terrorisme ou le réchauffement climatique !

-La typologie des peurs au travail ? Trois catégories peuvent être répertoriées : la peur du jugement social (réunion, séminaire, entretien?), la peur de l?échec (mission?) et le syndrome du " détail qui tue ", et enfin la peur de l?incertitude (emploi, déménagement, réorientation?).

Article précédent Article suivant
Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article