Overblog Suivre ce blog
Editer la page Administration Créer mon blog

ET C'EST PAS FINI

ET C'EST PAS FINI et GUINON en Centrafrique « Les jeunes ne s'intéressent pas à la politique... Ils arrêteront de s'abstenir quand ils vieilliront... »

Stratégie et Plan d’Action

Plan de la communication:

• Problématique de l’insécurité routière en Centrafrique
• Bilan statistique non fournie
• Plan Stratégique

 

 

 

Problématique de l’insécurité routière en Centrafrique 

Pertes socio-économiques énormes causées par les accidents de la circulation

 

 Bilan statistique non fournie  :

  • Évolution des accidents et victimes
  • Evolution du taux de croissance annuel des tués
  • Evolution du taux d'accroissement annuel des blessés graves 
  • Evolution comparée entre année X et Année X
  • Pourcentage d’implication des véhicules dans les accidents 
  • Les causes des accidents graves

Non respect du code de la route:
– Vitesse excessive
– Dépassement défectueux
– Non maîtrise du véhicule
– Surcharge technique;
Facteurs comportementaux
Non respect de la réglementation de transport
de voyageurs.

 

Les raisons

 Conducteur:
– Temps de travail;
– Capacité physique et morale;
– Récidive;
– Non respect de la réglementation;
– Formation.
Véhicule
– Etat mécanique;
– Dispositifs de sécurité,…

 

 Les causes directes

 • La vitesse;
• La fatigue, le stress et la somnolence;
• Le non port de la ceinture de sécurité;
• Le dépassement défectueux;
• Le non respect de la signalisation;

 

                                                                            Quel Stratégie Nationale de la Sécurité Routière

 

Les principes de base: 

 Les actions adoptées doivent être pérennes;
L’Homme doit être au centre de tout effort
d’amélioration;
Le travail d’équipe de l’ensemble des intervenants est
à développer (administration, secteur privé,
professionnels, société civile);
La sécurité routière doit constituer une priorité pour
l’ensemble des intervenants;
Les piétons sont considérés comme partie intégrante
du système de transport routier.

 

 Les objectifs  nationaux

 Inverser la tendance à la hausse

1. Coordination et gestion de la sécurité routière ;
2. Législation ;
3. Contrôle et sanctions ;
4. Formation des conducteurs et réforme du système des examens du permis de conduire ;
5. Infrastructures routières et voiries urbaines ;
6. Secours dispensés aux victimes des accidents de la circulation ;
7. Communication et éducation.

Après inversement de la tendance, réduction significative des nombres de tués et de blessés graves.

 

Concentrer le travail de la sécurité routière sur les problèmes majeurs ;
Privilégier les actions concrètes à résultat rapide avec effet durable ;
Accorder un intérêt particulier aux usagers vulnérables.

 

 Contrôle

 Contrôle routier :
Élaboration d’un Plan national de contrôle
Instaurer le Contrôle automatisé
Visite technique
Projet de réforme en cours de mise en oeuvre
Introduction de nouveaux opérateurs ayant un bon
niveau de qualification professionnelle

 

Formation des conducteurs et réforme du système des examens du permis de conduire

Automatisation du système d’examen théorique :
– Equipement des centres d’immatriculation en matériel
audiovisuel d’examen théorique.
– Déroulement automatisé de l’examen théorique depuis l’affichage et la lecture des questions jusqu’à la correction des réponses et l’annonce des résultats.
Mise à niveau de l’examen pratique:Construction d’une piste

 

Attribution du titre de conducteur  professionnelle sur la base de la loi 


L’attribution du titre de conducteur professionnel est conditionnée par l’obtention, en plus du
permis de conduire, d’un certificat d’aptitude
professionnelle;
Le certificat d’aptitude professionnelle est délivré par l’autorité compétente au demandeur ayant suivi une formation de qualification initiale
sanctionnée par une attestation et après avoir
subi avec succè un examen d’aptitude  professionnel

 

Objectifs de la formation


l’utilisation rationnelle du véhicule en fonction de ses
caractéristiques techniques ;
l’adoption d’une attitude appropriée en situations d’urgence pour anticiper le danger et respecter les autres usagers de la voie publique ;
l’utilisation des dispositifs de contrôle et de sécurité;
l’application des règles de sécurité et l’adaptation du
comportement du conducteur à l’environnement professionnel de la conduite;

• l’acquisition et/ou l’actualisation des connaissances
permettant d’appliquer les textes législatifs et réglementaires relatifs aux transports, les règles de la
sécurité de la circulation routière ainsi que la législation du travail
• la maîtrise des règles de sécurité lors du chargement et de déchargement ainsi que des règles d’arrimage et la prise en compte des dangers des marchandises transportées.

 

 

 

 

 

 

 

 

Retour à l'accueil

Partager cette page

Repost 0